Digital

L’Overdose Digitale | C’est grave docteur ?

Etre freelance, c'est aussi côtoyer l'overdose digitale.

J’ai un scoop pour toi : l’overdose digitale existe bel et bien. Et pour tout te dire, j’étais en plein dedans. En effet, ça fait un bon bout de temps que je n’ai plus publié d’articles et que je n’ai pas été présente sur les réseaux sociaux. Tout ça pour te dire que se lancer dans le web-entrepreneuriat ne fait pas de toi un super-héros. Mais le plus important est de se relever, n’est-ce pas ? Alors comment définir l’overdose digitale ? Et plus encore, comment sortir la tête de l’eau pour repartir du bon pied ? Tu es prête à une piqûre de traitement ? 

 

Les montagnes russes de l’Entrepreneuriat 

S’il y a bien une chose que tu dois assimiler, c’est que le train de l’entrepreneuriat en ligne, te fera passer par des hauts et des bas. Un jour, tu vas te lever à 8h du matin, prendre ton pc et pondre 2 articles pour ton blog et même quelques titres pour les prochains sujets. Tu vas peut-être même écrire une série de newsletter et tu auras du mal à éteindre ton cerveau bouillonnant d’inspiration. Et puis là, le lendemain, tu galères à rédiger une description de produit parce que ton cerveau est en mode off. 

Dans mon cas, il fallait aussi gérer les enfants à temps plein et se mettre une bonne claque au quotidien pour arriver à assumer les dépenses du foyer. Peut-être bien que tu en auras marre, que tu auras envie de jeter l’éponge une bonne fois pour toutes. En fait, c’est même certainement ce qui t’arrive en ce moment même. Inutile de te donner des phrases encourageantes débiles et carrément logiques dans le genre : “Mais si, quand on veut on peut !”, ou même : “il faut de la patience pour récolter les fruits de l’effort”. Bon ok, celle là je l’ai inventée.

Mais on est d’accord, la plupart des “encouragements” sur lesquels tu tombes baignent dans la même idiotie. 

Ok, je sais que si je patiente je vais arriver à un résultat. Mais qui parle vraiment de ce moment où le stock de patience s’écoule et où il faut certainement attendre la prochaine livraison. Commence par accepter que tu es sur des montagnes russes qui vont descendre puis monter, prendre quelques virages, peut-être même te faire faire demi-tour, avant de prendre le vrai chemin vers le succès. Si tu acceptes de te tromper, tu facilites déjà pas mal de choses.

 

Être Productif = s’écouter ! 

Si je ne publie pas tous les jours, c’est d’abord parce que je n’ai pas le temps de le faire. Bah oui, on dit bien que les cordonniers sont les plus mal chaussés, non ? (dicton débile, bonjour…) Enfin, tu as compris le truc. S’il y a bien une décision que je ne regrette pas, c’est celle-là : écouter ce que me dit mon corps. Donc si j’ai la tête à écrire pour le plaisir, l’inspiration vient toute seule. Alors que lorsque je me force à être productive, je n’aime vraiment pas ce que j’écris. On fait quoi alors ? Prends toujours le temps d’écouter tes besoins avant de penser aux obligations. 

Oui, je sais, c’est un conseil risqué. Euh, on est d’accord, tu n’attends pas le jour de ta deadline pour écouter tes besoins ? ^^ 

Imagine que tu as un texte à rendre et que à côté ton esprit aurait bien besoin d’un grand ménage. Tu penses sincèrement que ce que tu vas écrire va plaire ? Assurément que non. 

Personnellement, si je vois que l’inspiration ne vient pas, je ferme mon ordinateur et je fais quelque chose que j’aime. Dans mon cas, je prends un livre et je me plonge dans l’histoire. Ou alors, je sors un peu, ou tout simplement, je fais rien du tout et je me repose. Bref. Si tu ne prends pas toi-même le temps de respirer un bon coup, personne ne le fera à ta place ! 

 Il y a des moments où tout ce dont nous avons besoin pour être productif, c’est de faire une pause bien méritée. De faire le point sur nos objectifs atteints, et peut-être même de revoir les prochains objectifs.

Dans l’élan de motivation, on a tendance à sous-estimer le temps que pourrait nous prendre une tâche et on pense déjà à passer à l’étape suivante. Tu t’en doutes, ça ne sert strictement à rien de brûler les étapes. Pire encore, tu vas droit au mur si tu veux tout faire en même temps.

Pour reprendre mon exemple, j’ai voulu :

  • développer mon blog ; 
  • faire décoller ma visibilité sur Instagram, alors que je venais de créer le compte ;
  • m’occuper de ma vie de famille à la perfection ;
  • et le tout, sans perdre aucun de mes clients.

Le résultat est dans le titre de l’article et ça donnait un truc comme ça : 

Pas du joli joli, je l’avoue. Mais le plus important est bien d’apprendre de ses erreurs. Et s’il y a bien un truc dont je vais me rappeler (non, ce n’est pas encore une phrase débile ^^) c’est que je dois laisser les choses se faire à leur rythme. Je me suis rappelée la première motivation qui m’a menée vers la rédaction web : gagner ma vie en faisant quelque chose que j’aime.  Mais bon, dans le web-entrepreneuriat, entre le rêve et la réalité, il y a une marge…

 

Overdose Digitale : comment l’éviter ?

Assez parlé de moi, tout le monde sans exception, passe par des moments de doutes et de faiblesses qui laissent place à la procrastination et à la motivation de mollusque. Bon, c’est bien de savoir que c’est livré avec le web-entrepreneuriat. Mais comment on y fait face docteur ? Allez, encore un petit dicton débile pour la route : “Mieux vaut prévenir que guérir” disait ma grand-mère pour que je me couvre en hiver, lol.

Plus sérieusement, si tu ne veux pas tomber dans une overdose digitale infernale pense à : 

  • mettre en place des objectifs dans la durée (traduction = oublie le fait d’atteindre la première place de Google en une semaine…) ;
  • choisir le bon moment pour un travail productif : si ton cerveau s’illumine dès le petit matin, profites-en pour faire les tâches les plus importantes à ce moment-là ;
  • ne pas te laisser emporter par ta motivation, laisses-en un peu pour le lendemain : donc si tu as envie de faire 1000 choses à la fois aujourd’hui, n’écoute pas ton infâme conscience ; 
  • faire un programme équilibré : la constance est une denrée rare !

Pour en finir avec notre petit diagnostic de l’overdose digitale, non, ce n’est pas grave. En fait, c’est même un coup de pouce pour ton business. “Ok, elle est vraiment tarée…”

Non, pas du tout. Si tu as eu envie de tout arrêter, il y a bien un déclencheur à tout ça. Soit, tu estimes ne pas être payée à ta juste valeur. Soit, ton travail te prend tellement de temps que tu ne peux plus assumer tous les aspects de ta vie de famille. Quelle que soit la raison, en faisant une pause, tu pourras faire le point sur tes acquis et sur ce que tu dois absolument abandonner pour tenir le coup (genre les nuits blanches à répétition ^^). 

Et toi, tu as déjà fait face à une overdose digitale ? Comment tu as repris le cap ?

2 réflexions au sujet de « L’Overdose Digitale | C’est grave docteur ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *