Hey. Rien d’intéressant à lire ici. Conseil d’amie. 

 

On y est. 

 

C’est le moment où je dois te raconter ma vie parce que tu veux vraiment savoir qui se cache derrière ce site. Avec une bonne vieille présentation à la 3e personne du singulier – parce que ça ne fait pas du tout arrogant. 

 

En plus, j’imagine que tu te poses un tas de questions comme “Pourquoi ça s’appelle La Rédac&Cie alors qu’elle parle QUE de rédac ?”. Ou, “Pourquoi les images de ce site n’ont aucun sens ?”. Et bien sûr, “Qui utilise encore un avatar ?!”. 


Non, pardon. Je m’emporte. Il y a quand même des remarques super comme “Tiens, j’aimerais bien savoir qu’est-ce qui t’a poussée dans ce métier”. 

 

L’argent bordel. C’est simple. 

 

Je rigole. Pars pas. 🥺

 

Bon, 2e prise. *Humm* 

 

Non, je comprends. Moi aussi le premier truc que je fais sur un site c’est d’aller lire la page à propos. Juste question de vérifier que je n’ai pas affaire à un détraqué – Ah, toi c’est pas pour ça ? 

 

On sait jamais, je vais quand même me présenter histoire de dissiper tes doutes…

Mais d’abord, c’est quoi le truc avec La Rédac&Cie ? 

La Rédac&Cie, c’est ton joker, ton appel à un ami… Bref. Ton bras droit pour tout un tas de trucs cool comme : 

 

  • Définir une stratégie de contenu efficace pour être aligné sur tous tes supports
  • Construire une communication unique qui saisit tes clients par les bretelles (de leur pantalon)
  • Écrire ENFIN du contenu pour ton propre site Internet qui soit intéressant
  • Et accessoirement, convaincre tes clients de sortir leur carte bleue parce qu’ils veulent vraiment travailler avec toi – vraiment genre, tu passes avant leur mère tu vois ?

 

Après… Avoir un bras droit dans la com’ ça veut aussi dire pouvoir poser tout un tas de questions qui rendraient n’importe quel entrepreneur chauve. Entre l’acquisition de clients, la notoriété, se positionner en référence de son domaine… Ou pire, savoir ce qu’il faut faire et ne surtout pas faire lors du lancement de ton produit. 

 

D’ailleurs, tu n’aurais pas du mal à parler de ce que tu fais avec un pitch impactant ? Je te mets au défi de le faire en 2 ou 3 phrases. Et si tu n’y arrives pas, par pitié, contacte immédiatement un copywriter. Je dis ça, je dis rien…

 

(Ce site est aussi la parfaite excuse pour zoner sur le net en pleine crise de procrastination. Mais 1, tu passes ton temps à lire, et ça, c’est bon pour toi. 2, tu lis des trucs vraiment bien, donc tu m’écris de gentilles choses, et ça, c’est bon pour moi. Et 3, bah… Vive la procrastination. 🥂) 

Qui  est La Rédac&Cie ? 

“Attends, elle est vraiment en train de me parler de construire une communication, d’écrire du contenu et de clients alors que je ne sais toujours pas qui elle est ?”. 

 

Aïe, bien placé. C’est vrai, je m’égare. 

 

Moi, c’est Dounia. Comme tu l’as vu à peu près partout sur le site, je suis copywriter et rédactrice web SEO. Non, je ne t’expliquerai pas ce que c’est ici, il y a Google pour ça.

Je ne vais pas non plus te dire que je suis une experte en communication et que je peux transformer tes textes de Zzzzzz à Waww. Même si c’est vrai. Mais on n’est pas censé le dire à voix haute, c’est mauvais pour mon image de marque. 

 

Je pense qu’on a fait le tour de l’essentiel ?

 

OK.OK. Je vois que tu tiens beaucoup à ta FAQ.

 

Donc…

Pourquoi ça s’appelle La Rédac&Cie alors qu’elle parle QUE de rédac ?

Eh bah figure toi qu’à la base ça devait être un site plus personnel dans lequel je parlerais d’un tas de sujets autres que la rédaction, le copywriting, le référencement, ou la com’ en général. Dieu merci, j’ai pu avoir les idées claires avant de t’infliger ça. Mais du coup, j’aime bien. Ça fait genre je laisse du mystère. 😂

Pourquoi les images de ce site n’ont aucun sens ?

J’aime l’art.

 

Oui, c’est ça ma réponse. Tu vas gentiment faire comme si mes images  en étaient. 

Qui utilise encore un avatar ?!

Je fais partie de ceux qui restent dans l’ombre. 💁‍♀️


C’est une blague, lève pas les yeux au ciel. 

 

Mais c’est vrai. 

 

Mais c’est une blague.

Tiens, j’aimerais bien savoir qu’est-ce qui t’a poussée dans ce métier ?

(C’était vraiment l’argent) 

 

Une autre question ? 

Euh, est-ce que c’est vraiment comme ça que je devrais écrire ma page à propos ? Parce que je n’y arrive pas – et tu me fais un peu peur…

Enfin une question existentielle. 

 

Je sais. Crois-moi, je sais à quel point c’est dur de devoir écrire sur soi. Même si tu passes tes journées à écrire les pages à propos d’autres entreprises. Oui, je parle bien de toi le rédacteur / copywriter qui est venu chercher de l’inspiration ici. 

 

En même temps, il y a de quoi être perdu entre ceux qui disent que la page à propos ne doit pas parler de toi, mais de ton client. Ou la team “tu dois te positionner en spécialiste, raconter ton parcours du héros”. 🙄

 

Attention, je ne suis pas contre ceux qui font ça, ça peut être bien.

 

Ici, je préfère te donner un autre conseil. Écris une page à propos qui te plaît, dans laquelle tu te sens toi-même et surtout, qui fera la différence dans l’esprit de ta cible. Ah et, accepte le fait qu’elle soit amenée à évoluer dans le temps au même titre que toi. 

 

Bon après, si ça te paraît trop dur à faire, tu peux toujours demander l’aide d’un copywriter. (Comme moi ?) Mais ne te sens surtout pas obligé de m’écrire à contact@laredacetcie.com. Ok ?

J’ai toujours eu une belle plume, alors pourquoi mon contenu est assommant ? 

 

Bonne question. 

 

Tu as toujours bien rédigé (aussi loin que tu t’en souviennes ?), tu as une belle plume, tu sais rédiger sans faute d’orthographe ou tournure de phrase boiteuse… J’ai saisi. 

 

La réponse la plus logique est que dès que tu dois écrire un contenu, tu prends ta voix de professionnel, *HumHum* et tu ponds un truc aussi agréable et fun à lire qu’un bon vieux texte de loi. Formel, impersonnel et ennuyeux comme on peut l’imaginer. 

 

Pourtant, tu es unique et ton contenu devrait l’être aussi. Enfin… Disons qu’il n’y a pas assez de “toi” dans ton texte. Mais pas de panique, on va voir ce qu’on peut faire. À commencer par te détendre un peu. Tiens, sers-toi une petite tournée parmi les articles du blog, je suis persuadée que tu trouveras de quoi arranger ça. 

Moi aussi j’aimerais devenir rédacteur / copywriter – pour devenir riche – dis-moi comment tu as fait ? 

 

La même personne qui a une belle plume, mais dont le texte est assommant je présume ? 

 

Tu peux très bien apprendre pas mal de concepts concrets dans les livres. Les cours et les formations en ligne sont un bon compromis aussi. D’ailleurs, tu devrais commencer par les bases, à savoir : 

 

 

Ensuite, il n’y a pas de secret. Beaucoup, beaucoup d’entraînement. Choisis un site au hasard dont tu penses pouvoir améliorer le contenu et réécris simplement les pages. J’aime bien m’entraîner sur des pages à propos, c’est le plus compliqué à faire. Un petit côté sadique. 🙂

 

D’une part tu vas améliorer ta plume comme ça, et en plus tu auras des exemples à montrer à de potentiels clients (quand tu auras le courage de les démarcher…).

 

Au début tu auras l’impression que ton texte craint. Et c’est vrai, ton texte craindra. Mais c’est cool, autant être à l’aise avec l’idée dès maintenant. 👍

 

Bien sûr, tu noteras que cette FAQ est non exhaustive et évoluera en fonction de la demande. 

 

À propos de moi – Ou la fameuse présentation à la 3e personne du singulier pas du tout arrogante – 

 

– Le but est de trouver l’info importante dans le texte à suivre –

 

Dounia, fondatrice de La Rédac&Cie, est une rédactrice et copywriter professionnelle du XXIe siècle. À tout juste 23 ans, elle a travaillé pour des dizaines d’entreprises, de blogueurs et de startups pour les aider à ressusciter leur communication. 

 

Lorsqu’elle n’est pas affalée sur son lit (ou canapé), ordinateur sur le ventre, avec beaucoup de classe, pour écrire des textes… Elle doit jongler entre ses deux enfants qui la rendent folle. 

Et concernant sa vie… Eh bien, rien de bien intéressant à dire. Enfin, regardez, elle n’a même pas passé le BAC la pauvre fille. 

 

Avant d’en arriver là où elle en est, elle a d’abord suivi une carrière de rédactrice web SEO suite à une formation en ligne

 

Ensuite, elle en a eu sa claque des mots-clés et a voulu passer ses journées à faire quelque chose d’un peu plus passionnant. Comme du copywriting. 

 

Elle a donc sauté sur l’occasion lorsque la formation de ses rêves à rouvert ses portes. Et puis, comme ça ne lui suffisait pas, elle s’est aussi formée au copywriting américain, soit “la base des bases” selon elle. 

 

Depuis, ses journées de travail ressemblent à une petite baignade dans un grand bol de céréales – celles avec les pétales et les copeaux de chocolat. 

 

Elle reconsidèrera la question lorsqu’elle sera riche à en couler – ce qui ne veut rien dire – et qu’elle deviendra le seul nom dans la bouche de toutes les entreprises. 

 

 ˙ǝʇxǝʇ nɥɔıɟ ǝɔ ʇnoʇ suɐp ǝʇuɐʇɹodɯı oɟuı ǝɹpuıoɯ ɐl sɐd ɐ ʎ,u lı : ǝsuodéɹ

Pin It on Pinterest