Tu t’es déjà demandé pourquoi les Disney sont si mémorables ? 

 

Moi oui.



Mais ce qui m’intrigue le plus, c’est de savoir “comment”. Ou si tu préfères, quels sont les secrets du Storytelling Disney pour qu’il ait marqué autant de générations ?


Bon, cet article devrait t’intéresser pour deux raisons. 

 

D’abord, si les Disney te mettaient des étoiles dans les yeux, vois-le comme un pur moment de plaisir. 

 

Et ensuite, si tu veux apprendre le storytelling d’une façon simple et ultra efficace…

 

Notamment, parce qu’on va citer certaines des plus grandes techniques de storytelling – utilisées par un géant des histoires…

 

Alors, tu es exactement là où tu devrais être. 

 

Une des plus grandes techniques du Storytelling Disney

 

Une des plus grandes, parce qu’elle est loin d’être la seule. Mais on aura tout le temps de faire le tour des secrets du Storytelling Disney, ou le plus puissant jamais connu. 

 

Sachant cela, on est encore plus intrigué à mettre la main sur leur recette. Enfin… Pour toi, ça serait un peu comme découvrir la recette secrète du Big Mag. 

 

Non ? Peu importe…

 

J’espère juste que tu es prêt à voir l’univers Disney sous un nouvel angle. Et bien sûr, à utiliser tous ces secrets dans ton propre business pour transformer ton storytelling. 

 

Ouais. Sinon je ne vois pas trop l’intérêt de se refaire ensemble tous les Disney. 

 

Allez, inutile de te faire patienter plus que ça…

 

En théorie 

 

On va fonctionner comme ça… Dans un premier temps, je t’explique la technique de storytelling que je vais aborder. Et ensuite, on voit ce que ça donne en pratique dans un Disney qu’on a tous déjà vu. 

 

Pas la peine de mentir. 🙄

 

Parmi les secrets du storytelling Disney, il y a un concept simple. 

 

Partager des désirs que les gens ont en cachette. 

 

En d’autres mots, tous ces rêves et ces souhaits qu’ils souhaitent voir se réaliser sans jamais vraiment se l’avouer. 

 

Pas un truc dont tu parlerais au cours d’une discussion normale quoi. 

 

Et le désir qu’on va voir dans cet article est le fait de se sentir spécial et aimé pour ça. 

 

Voilà pourquoi La Belle et la Bête me paraissait être le meilleur exemple pour l’illustrer…

 

L’histoire de ce Disney

 

Je pars du principe que tu me respectes et que si tu lis cet article, c’est que tu connais l’histoire de La Belle et la Bête. Ceci étant dit, prière à ceux qui n’ont pas eu d’enfance de quitter les lieux sur le champ. 

 

On est entre nous ? Parfait. 

 

Maintenant, et juste parce que j’aime trop ce Disney, on va se faire un petit récap. Un peu aussi parce que je suis moyennement sûre qu’il soit encore tout frais dans ta tête. 

 

La Belle et la Bête, c’est le Disney Princesse par excellence. 

 

Une jeune fille différente des autres, toujours la tête dans les nuages. En fait, aux yeux de tous, elle est tout simplement étrange. 

 

D’abord, parce qu’elle aime des choses qui sont associées aux hommes à cette époque. Comme les livres. Eh oui, les femmes ne sont pas censées passer leur temps à s’instruire. 

 

D’ailleurs, Gaston dit bien à Belle que les livres mettent des idées en tête aux femmes. Sans compter qu’elle ne lit pas n’importe quels romans, elle préfère par dessus tout ceux qui parlent d’épées, de princes et d’aventures. 

 

Et ensuite, parce que contrairement à toutes les autres filles, elle n’est pas du tout intéressée par Gaston et n’a aucune envie de finir mariée à lui. 

 

Au lieu de ça, elle rêve de découvrir le monde. 


Mais ce qui nous intéresse ici, c’est son désir secret de se sentir spéciale pour quelqu’un et aimée pour ça…

 

En Pratique : Analyse du Disney La Belle et la Bête

 

Belle confie à son père qu’elle se sent différente des autres et qu’elle ne sait pas ce qui cloche chez elle. Parce qu’à force d’entendre tout le monde lui dire qu’elle est étrange, elle finit par y croire.

 

Mais bon, si on se penche sur les détails, son père savant fou n’est pas tout à fait normal non plus. 😅

 

Bien sûr, pour raconter tout ça, rien de mieux qu’une chanson. Après tout, un Disney n’est pas un Disney si on n’y parle pas en chantant. 😂

 

“Un ami qui me comprenne et des livres par centaines, sans m’occuper des gens qui jacassent.”

 

C’est ce que Belle veut secrètement. 

 

Bim. Elle se retrouve dans le château de la Bête en échangeant son âme contre celle de son père fait prisonnier. La Bête, qui soit dit en passant, est un prince transformé en une créature aussi hideuse de l’extérieur qu’il l’était de l’intérieur. Au même titre que tous les habitants du château aussi emprisonnés sous une autre forme. 

 

C’est un cauchemar pour Belle. 

 

Ouais, quand elle parlait d’aventure, je pense pas que c’est ce qu’elle visait.

 

Après des jours à souffrir et s’inquiéter pour son père, elle se réconforte auprès de ses amis. Des objets enchantés. 🙂

 

L’Armoire, la théière Mrs. Samovar et son fils Zip, le chandelier Lumière et Big Ben l’horloge. 

 

Au fil des jours, elle finit par se sentir en sécurité dans le château. Plus que ça, elle se sent enfin comprise et appréciée en restant elle-même. 

 

Surprise de plus quand la Bête lui fait découvrir l’immense bibliothèque du château, c’est presque un rêve devenu réalité.

Presque, parce qu’à ce moment-là elle n’a pas encore trouvé cette personne qui l’aime pour ce qu’elle est. 

 

Enfin, jusqu’à ce qu’elle réalise que cette personne, c’est la Bête quoi. 

 

Pourquoi cette technique de storytelling Disney est-elle aussi puissante ?

 

Tout le monde, sans exception, désire secrètement se sentir spécial aux yeux de quelqu’un et pouvoir être aimé pour ça. 

 

Et ça vaut aussi pour l’amitié. On cherche à se lier d’amitié avec des personnes qui nous ressemblent ou qui comblent ce besoin. Comme quelqu’un qui se sent dans son élément avec une bande d’amis au même humour décalé que lui.  

 

Parfois même, c’est auprès de notre propre famille qu’on se sent différent. Et tout ce qu’on voudrait, c’est être aimé pour ces différences qui nous rendent unique. D’ailleurs, c’est ce qui a donné, entre autres, le scénario du Vilain Petit Canard.

Mais je m’égare. Cette technique de storytelling met en lumière un désir… Pourtant, ce qui la rend si puissante, c’est qu’elle appuie sur un bouton sensible : un manque. 

 

Et en psychologie, les mécanismes qui font appel à la douleur sont 1000 fois plus mémorables que ceux du plaisir. 

 

Le truc, c’est qu’on regardait ces Disney enfant. Ce qui implique qu’à ce moment-là, on n’avait pas forcément connaissance de ce manque. 

 

Résultat, ça a dessiné un nouveau schéma dans notre tête sans qu’on s’en rende compte. On a créé un besoin de toute pièce et on a fini par en faire un objectif de vie. Dans certains cas, ça se transforme même en frustration.

 

Tu réalises à quel point un bon storytelling peut influencer la vie de centaines de milliers de personnes ? Une seule histoire peut rester en mémoire pendant des années. La seule condition est qu’elle soit basée sur ce que ces personnes désirent profondément. 

 

Ce qu’elles espèrent plus que tout au fond d’elles.

Même si elles ne se l’avouent pas ouvertement. 

 

Tout l’intérêt d’un désir secret au final. 😏

 

Comment utiliser le storytelling Disney dans ton Business ?

 

Révéler les désirs de ta cible…

 

Dans un premier temps, ce que nous prouve le Disney La Belle et la Bête, c’est que toute la magie réside dans l’exploitation de désirs réels.

Plus que ça, des désirs réels aux yeux de leur cible. 

 

Donc si tu veux créer un storytelling en utilisant cette technique, tu dois commencer par connaître les désirs et les peurs de ta cible. Et je veux dire par là que tu ne dois pas en rater un seul morceau. 

 

…En te posant les bonnes questions



Pour t’aider à les définir, pose-toi les questions suivantes : 

 

  • À quoi ressemble la vie actuelle de ma cible ? Son quotidien ? 


Dans sa vie auprès de son père, Belle se sent différente de tout le monde. Elle passe ses journées seule à redécouvrir la bibliothèque et rêve de changer de vie. 

 

  • Qu’est-ce qu’elle aime faire ? Dans quoi est-ce qu’elle aime passer son temps ? Qu’est-ce qu’elle pourrait faire pendant des heures sans jamais s’ennuyer ?

 

Belle pourrait passer toute ses journées à lire des romans. Même si elle les a déjà tous lus, elle redécouvre l’histoire à chaque lecture. 

 

  • Qu’est-ce qui lui manque dans sa vie actuelle ? Quelle est la seule raison pour laquelle elle pourrait faire des sacrifices ? 

 

Belle veut trouver un ami, une personne qui l’aime sincèrement pour ce qu’elle est et qui la fait se sentir unique. Et accessoirement, une personne qui lui fera vivre les aventures dont elle rêve. Elle veut se défaire de cette solitude qui la rend étrange aux yeux de tout le monde. 

 

  • Pourquoi est-ce que ce désir est si important pour ta cible ? Comment elle se sentirait s’il ne se réalisait jamais ? Quelle peur se cache derrière ce désir ?

 

Dans le cas de Belle, elle veut prouver qu’on peut être une fille et ne pas avoir pour objectif de se marier et de vivre cloîtrée dans une même routine. 

 

Elle veut découvrir les merveilles du monde auprès d’une personne qui la trouve spéciale. Et si ça ne se fait pas, ça la rendrait vraiment triste. 

 

Pire, ça donnerait finalement raison à toutes les personnes qui la trouvent bizarre et qui pensent que c’est elle qui doit changer pour être comme tout le monde. En d’autres mots, elle a peur de finir seule et incomprise. 

 

Bref. On peut continuer comme ça encore longtemps.

 

Ce que tu dois en retenir

 

Comme tu l’as vu avec l’exemple de La Belle et la Bête, c’est beaucoup plus simple d’analyser ta cible si tu la vois comme le personnage d’une histoire.

Exactement comme je t’explique comment faire ton plan marketing dans cet article avec le même procédé.  

 

La clé, c’est de savoir de quoi tu parles en n’omettant aucun détail. Parce que ce sont ces détails qui représenteront les briques de ton storytelling pour qu’il devienne crédible. 

 

Enfin, si tu mets le doigt sur un désir profond de ta cible, tu feras de ton storytelling bien plus qu’une histoire. 

 

Ça sera un instrument dans ton marketing. Un levier puissant qui entrera dans la tête de ta cible et dont le message ne la quittera plus jamais. 

 

Là voilà, la recette d’un storytelling aussi mémorable qu’un bon Disney. 

 

Alors, dis-moi, tu voyais La Belle et la Bête sous cet angle avant de lire cet article ? Partage-moi ton point de vue en commentaires. 

 

P.S. : Si ce type d’article te plaît, fais-le-moi savoir. Il y a encore de nombreuses techniques que j’aimerais aborder dans d’autres articles de la même série. Tu te doutes bien que les secrets du storytelling Disney ne se résument pas à une seule (bonne) technique. 🤫

Pin It on Pinterest

Share This